Compositeurs

Jean Cras


Marin et musicien

Né en 1879 à Brest et mort dans cette même ville en 1932


Comme le voulait la tradition familiale, il entre à l’Ecole Navale et devient officier de marine. En 1898, il part pour un long périple en Afrique, aux Antilles et aux Amériques. Jean Cras n’a jamais cessé de composer lorsqu’il en avait le temps. En 1900, il se lie d’amitié avec Henri Duparc qui l’encourage vivement à poursuivre la composition.
Pendant la Première Guerre mondiale, commandant du torpilleur Commandant Bory, dans l’Adriatique il est cité à l’Ordre de l’armée pour des actes de bravoure, il accède au grade de capitaine de corvette. Il deviendra alors le plus jeune capitaine de vaisseau de France.

De 1927 à 1929, capitaine de vaisseau, il commande Le Provence, le plus gros des cuirassés de la marine française, et c’est pendant cette période qu’il composera aussi bien la Suite en duo pour flûte (ou violon) et harpe, que le quintette pour flûte, violon, alto, violoncelle et harpe en 1928. Durant cette période, il a également composé l’une de ses plus belles œuvres de musique de chambre : le trio à cordes.


La marine française se souvient bien de Jean Cras : outre qu’il avait servi héroïquement pendant la première guerre mondiale, Cras a fait progresser la technique maritime en inventant la règle qui porte son nom et en perfectionnant la transmission entre navires.