Compositeurs

Albert Roussel


Compositeur Humaniste

Né à Tourcoing en 1869 et mort à Royan en 1937.


Brillant élève à l’Ecole Navale, il en sort officier de Marine. Il en démissionnera en 1894 pour se consacrer à la composition.
Ses compositions d’avant-guerre sont influencées par d’Indy, son professeur, César Franck et Claude Debussy. En 1912, il effectue un long voyage en Extrême-Orient qui l’influencera longuement dans sa composition.
Bien que réformé, il s’engage dans la première guerre mondiale. Lors du choc de la Grande Guerre un monde s’anéantit dans l’horreur des tranchées.

« On se sent de plus en plus porté à s’isoler de la démence universelle et à se réfugier dans le monde admirable de la divine musique »,

confiait Albert Roussel à son épouse en décembre 1915. Avec la lente obstination des gens du Nord, il releva les ruines :

« Tout cela, ce sera maintenant des choses d’avant la guerre, c’est-à-dire des choses qui seront séparées de nous par un mur, un véritable mur. Il va falloir recommencer à vivre sur une nouvelle conception de la vie, ce qui ne veut pas dire que tout ce qui a été fait avant la guerre sera oublié mais que tout ce qui sera fait après devra l’être autrement. »

Désormais ses œuvres n’auront plus de conclusions tristes mais toujours célébratives et enjouées, c’est le cas de sa « Sérénade »pour trio à cordes, flûte et harpe composée en 1928.


 

« La musique est en marche vers quelque chose de nouveau et elle restera une joie et une consolation pour l’homme, tant qu’il sera sensible à la beauté et qu’il sentira son cœur battre dans sa poitrine. »